DIMANCHE 13 SEPTEMBRE - SAINT SULPICE

ZAC les Portes du Tarn



Où en sommes-nous ?

M. Carcenac, Président du Conseil départemental, et M. Bonhomme, Président de la Communauté de Communes Tarn Agout, porteurs du projet ZAC (Zone d'Aménagement Concerté) « Les Portes du Tarn» gardent le cap, avec de simples ajustements à la marge…

La ZAC, c'est : 213 ha et 87Millions € ; un compromis de vente avec Vinovalie et un protocole de réservation avec l'entreprise CIMV ; 80% (170 ha) des acquisitions foncières réalisées ; des travaux engagés : 1ière phase = échangeur, voie départementale et pont de franchissement des voies ferrées, 2ième phase = aménagement des voies de dessertes au sud de l’autoroute (Vinovalie, aire de service) ; le projet de fret ferroviaire (Egénie) gelé (pourquoi et jusqu'à quand ?) ; un 2ièmepont « communal » abandonné ; une puissante stratégie de communication et de valorisation du projet.



Combien ce projet va-t-il nous coûter ?



Le projet est chiffré à 87 000 000 €, financés à 60% par le département du Tarn et 40% par la Communauté deCommunes Tarn Agout. Nous savons tous que les projets de ce type voient leurs budgets exploser lors de leurs réalisations, c’est donc un chiffre a minima qui nous est annoncé.

Chaque ménage de Saint-Sulpice contribuera donc à ce projet à hauteur de 4000 € en moyenne, si les coûts ne s’envolent pas ! (calcul basé sur les données Institut National de la Statistique et des Études Économiques de 2012).

 

La promesse d’un avenir économique radieux ?


Les porteurs de projet nous font miroiter des chiffres d'emplois impressionnants, mais ils ne peuvent en aucun cas faire des prévisions fiables à 25 ans, tout au plus des projections fumeuses.

Ils prévoyaient l’installation d’industries de pointe et d’envergure nationale et internationale : AIRBUS, laboratoires Pierre FABRE, etc…et ainsi la création de plus de 2000 emplois.

Mais ni AIRBUS, ni les laboratoires Pierre FABRE n’ont manifesté leur intention d’intégrer la ZAC.

Pour l’instant, la seule entreprise qui va s’implanter, c'est Vinovalie : soit une dizaine d'emplois nets annoncés et une centaine d’emplois de Brens, Fronton, Parnac, (….) qui seront déplacés vers Saint-Sulpice. Ce seront autant de familles déstructurées par la mobilité géographique imposée aux salariés et des problèmes budgétaires pour St Sulpice pour mettre en place les services nécessaires à cet accroissement démographique!

La création de surfaces commerciales aux Portes du Tarn détruira de l’emploi dans les commerces de proximité en centres bourgs ;


Et oui, il y aura de l'emploi pour le BTP (constructions d’infrastructures, échangeur autoroutier, pont et routes), et après ? Les lobbies du béton et les pétroliers peuvent se frotter les mains…



La ZAC validée démocratiquement ?



12 mars 2015 : les accords de partenariat sont signésentre M. Carcenac, M. Bonhomme CCTA et Mme Rondi-Sarrat, Maire de Saint-Sulpice, accords peu ambitieux pour améliorer  le projet initial et non prescriptifs (ces accords n'ont pas été mis au vote en conseil municipal de St Sulpice). Sur la concertation citoyenne, malgré les promesses électorales, rien n'a été fait.La démocratie participative est devenue une simple posture électorale ! Mme Rondi-Sarrat,même majorité que M. Carcenac, initiateur de la ZAC, au Conseil départemental, s’est ralliée au projet, en contradiction avec ses engagements de campagne et ses actions de début de mandat.



La ZAC modèle d'économie verte ?



Les belles paroles ne masquent pas la triste réalité : la ZAC c'est une consommation foncière hors norme (une emprise de 213 ha sur des terres agricoles) ; une dérogation à la directive espèces protégées, un projet d' activité maraîchère qui n'est que chimérique et des cahiers des charges peu  contraignants en matière environnementale.

Notre contre projet

  • Dissocier le contournement routier de la ZAC ;

  • Réduction du périmètre = limitation de la consommation foncière et maîtrise de l’endettement des collectivités ;

  • Installation Terminale Embranchée(installation permettant le transport ferroviaire) maintenue et déplacée au sud de la zone ;

  • Éloignement des infrastructures de plus de 100m des habitations existantes et à venir ;

  • Retour des terrains acquis à leur vocation agricole en cas de retard ou de non accomplissement partiel du projet.

  • Mettre en œuvre un autre mode de développement au service des habitants du territoire :soutien aux TPE PME, aux commerces de proximité, aux productions locales, à l’Économie Sociale et Solidaire en vue de créer des emplois pérennes et non délocalisables ;

  • Densifier les Zones d'Activités existantes (il reste 24 ha à commercialiser dans la zone des Cadaux à St Sulpice!)

  • Favoriser les emplois liés à la transition énergétique et mettre en place un organisme de formation dédié ;

  • Développer un projet « maraîchage » digne de ce nom, projet jugé viable par la Chambre d'Agriculture du Tarn;

  • Renforcer la coopération entre les territoires ;

  • Mettre en place une réelle concertation avec les habitants et les associations.

Quand on se penche sur la situation des ZAC en France, à moitié remplies, et compte tenu de la crise sociale et environnementale, on comprend qu'on ne peut plus se fier à des promesses sans fondements et qu'il est temps de changer de mode de raisonnement.

Nous souhaitons de vrais engagements crédibles !



Des militants d'EE LV, du PG et des citoyens engagés.


 

Ne pas jeter sur la voie publique, merci

Contact : 05 63 41 61 57

ANNEXES DUP DES PORTES DU TARN
Annexes DUP 13 mars 2014.pdf
Document Adobe Acrobat 1.7 MB
DECLARATION D'UTILITE PUBLIQUE DES PORTES DU TARN
140314 DUP Portes du Tarn.pdf
Document Adobe Acrobat 1.4 MB
CONCLUSIONS COMPLETES DE L'ENQUËTE PUBLIQUE
Conclusions Complétées 7 fev 14.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB
Conclusions enquete publique_012014.pdf
Document Adobe Acrobat 1'006.4 KB

Un dossier complet avec tous les documents de l'enquête publique sur http://collectifdurieudas.blogspot.fr/

AVIS D'OUVERTURE DE L'ENQUETE PUBLIQUE

Avis_Ouvert_EP ZAC.pdf
Document Adobe Acrobat 188.1 KB

NOTRE POSITION SUR CE PROJET

Anticiper un développement souhaitable de notre territoire pour les prochaines décennies est une ambition périlleuse mais essentielle. Le Conseil Général du Tarn et la Communauté de Communes Tarn Agout, coachés par leurs présidents respectifs, M. Carcenac et M. Esparbié, se sont engagés dans un projet certes ambitieux mais avant tout dangereux.

Envisager l’avenir ne consiste pas à suivre que les pentes du passé.

 

Nous sommes convaincus que la crise environnementale nous oblige à repenser en urgence nos modes de vie, que nous devons rapidement raisonner « sobriété » et comprendre que les terres agricoles sont des richesses qu’il nous faut préserver pour les générations futures.

 

Pour ces raisons, ce projet de ZAC des portes du Tarn est pour nous un enjeu à proprement politique. Qui plus est, l’opacité des procédures utilisées nous conduit à réclamer plus de transparence et de participation citoyenne. Les documents ci dessous vous donneront des précisons sur ce dossier. Vous trouverez également dans la rubrique « réunion - presse » des éléments de notre analyse critique.

 

Vous pouvez aussi allez consulter : collectifdurieudas.blogspot.com et ascbuzet.blogspot.com qui correspondent à 2 associations qui se sont crées sur Buzet et Saint Sulpice.

PRINCIPAUX CHIFFRES ET HISTORIQUE

* 198 HECTARES DE TERRES AGRICOLES BETONNEES,

  * 60 MILLIONS D'INVESTISSEEMENT EN 2010, 87 MILLIONS AUJOURD'HUI ET DEMAIN ??

  DECEMBRE 2010 : DOSSIER DE CREATION

  MAI 2010 : DEMANDE EELV POUR UNE ETUDE D'OPPOTUNITE

PREALABLE, SANS REPONSE A CE JOUR

  JUILLET 2011 : ETUDE D'IMPACT ENVIRONNEMENTAL

  OCTOBRE 2011 : EELV ORGANISE UNE REUNION PUBLIQUE A LAVAUR

  NOVEMBRE 2011 : AVIS DU PREFET SUR L'ETUDE IMPACT

  FEVRIER 2012 : PROJET DE LA ZAC PRESENTE AUX CONSEILLERS MUNICIPAUX DE LA CCTA EN OUBLIANT CEUX DU CESCAL

  MARS 2012 : AVIS FAVORABLE PLU ST SULPICE AVEC RESERVES IMPERATIVES SUR LA ZAC

  AVRIL 2012 : CREATION DE LA SOCICIETE PUBLIQUE LOCALE D'AMENAGEMENT

  JUIN 2012 : APPROBATION PAR LA MAIRIE DU PLU DE ST SULPICE MALGRE LES RESERVES DE LA COMMISSAIRE ENQUETRICE

 

 

 

 

zone activite
porte du tarn
DOSSIER COMPLET DE LA ZAC - FEVRIER 2012
PORTES DU TARN.pdf
Document Adobe Acrobat 3.5 MB
RAPPORT COMPLET DELA COMMISSAIRE ENQUETRICE SUR LE PLU DE SAINT SULPICE
PLU Rapport et conclusions PLU St Sulp.p
Document Adobe Acrobat 1.7 MB